SYMPTÔMES

DU CANCER DU POUMON*

Dans un face–à–face avec le cancer du poumon, le dépistage précoce est essentiel. Cependant, aux stades précoces de la maladie, les personnes atteintes d’un cancer du poumon peuvent ne présenter aucun symptôme, ou ne pas se rendre compte que leurs symptômes sont causés par le cancer du poumon. Les symptômes peuvent changer au fil du temps, à mesure que la maladie évolue. Connaître les symptômes et les facteurs de risque pourrait changer la donne pour vous–même ou pour un proche. 

 

Si vous ou un proche présentez des symptômes du cancer du poumon, parlez–en immédiatement à votre médecin. 

Poumons

Poumons

  • Toux qui s’intensifie ou qui ne disparaît pas
  • Essoufflement et/ou respiration sifflante
  • Expectorations sanglantes
Poitrine

Poitrine

  • Douleur persistante à la poitrine qui s’aggrave en prenant une profonde inspiration
Tête

Tête

  • Fatigue
  • Maux de tête
Abdomen

Abdomen

  • Perte de poids inexplicable
  • Perte d’appétit
Os

Os

  • Douleur aux os
Gorge

Gorge

  • Changement dans votre voix ou enrouement
  • Difficulté à avaler
   Sang

Sang

  • Caillots sanguins

Lorsqu’il s’agit de cancer du poumon, il est important de connaître votre adversaire.

Plus le cancer du poumon est diagnostiqué tôt, plus les chances sont grandes de remporter la victoire. Si vous présentez des symptômes de cancer du poumon, surtout si vous êtes à risque, PASSEZ À L’ACTION dès maintenant! Prenez le contrôle de la rondelle et mettez les chances de votre côté. Communiquez immédiatement à votre médecin tout changement à votre santé ou à celle d’un proche.

Dans une enquête menée récemment, seulement 48 % des Canadiens ont déclaré qu’ils prendraient rendez–vous avec leur médecin dans les trois semaines suivant l’apparition de tout symptôme physique.

Si vous sentez que quelque chose ne va pas, soyez persistant(e). Les symptômes du cancer du poumon peuvent ressembler à ceux d’autres affections, comme la bronchite, des allergies ou un rhume. Soyez le joueur étoile de votre propre santé; c’est vous qui connaissez le mieux votre corps. Parler à votre médecin ou demander un deuxième avis pourrait faire toute la différence!

Si vous pensez être à risque ou présentez des symptômes du cancer du poumon, parlez–en immédiatement à votre médecin.

Si vous pensez être à risque ou présentez des symptômes du cancer du poumon, parlez–en immédiatement à votre médecin.

Télécharger le Guide de discussion sur le dépistage précoce
*
Veuillez noter que cette liste n’est pas exhaustive et qu’il existe d’autres symptômes du cancer du poumon. Si vous avez des questions au sujet des symptômes du cancer du poumon, posez–les à votre médecin.
Résultats d’une enquête de Merck menée auprès de 1 000 Canadiens âgés de 18 ans et plus entre le 15 et le 23 juillet 2021, visant à évaluer le comportement des Canadiens en matière de santé personnelle et leur connaissance des symptômes et des statistiques du cancer du poumon.